Un réseau de surveillance 24h/24

L'Agglo dispose d'un réseau de 3 stations de surveillance de la qualité de l'air sur le territoire qui fonctionnent en continu. Leurs mesures déterminent l'indice ATMO (indice de qualité de l’air noté de 1 à 10) et permettent de déclencher en temps réel des procédures d’information, de recommandation ou d'alerte.
L'Agglo dispose d'un réseau de 3 stations de surveillance de la qualité de l'air sur le territoire qui fonctionnent en continu. Leurs mesures déterminent l'indice ATMO (indice de qualité de l’air noté de 1 à 10) et permettent de déclencher en temps réel des procédures d’information, de recommandation ou d'alerte.


Une surveillance précise des différents types de pollution
Les 3 stations de surveillance de la qualité de l’air sur le territoire permettent d’évaluer la pollution moyenne de la ville, les concentrations des polluants primaires et la pollution par l'ozone. Ce réseau, géré par Air Languedoc Roussillon, veille au respect des normes de qualité de l’air, étudie l’impact des polluants sur la santé, la végétation et le patrimoine bâti et suit leur évolution afin de mesurer l’efficacité des politiques de prévention et de réduction des pollutions.


Des actions immédiates en cas de seuils d’alerte
Information instantanée de la population en cas de « niveau 1 » par une incitation à adapter ses comportements en conséquences et des recommandations sanitaires pour les populations particulièrement sensibles. Restriction voire suppression de la circulation automobile et mise en place de la gratuité dans les transports en commun en cas de « niveau d’alerte ».

 

enfant