Perpignan méditerranée
Perpignan Mediterranée : Culture conservatoire
>> vous êtes ici : Culture conservatoire > Extension du Conservatoire de Perpignan > L'Agglo donne une nouvelle dimension au Conservatoire de Perpignan
Maquette du futur Conservatoire
Maquette du futur Conservatoire
Maquette du futur Conservatoire
Maquette volumétrique du futur Conservatoire - ©Cabinet Chabanne et partenaires architectes

En savoir plus :
- Communiqué de presse (pdf)
- Dossier de presse (pdf)

L'Agglo donne une nouvelle dimension au Conservatoire de Perpignan

Après des travaux préparatoires en sous-sol entamés fin 2013, ce début d'année 2014 voit les premières constructions du chantier d'extension du Conservatoire de Perpignan sortir de terre.

Cette première phase de travaux va se poursuivre toute l'année afin de créer trois nouveaux bâtiments sur près de 2500 mètres carrés. Ensuite, la réhabilitation de l'existant, sur plus de 4000 mètres carrés, va mettre en harmonie l'ensemble architectural imaginé par le cabinet Chabanne & partenaires. En mars 2015, le Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) Perpignan Méditerranée, devenu pôle d'enseignement supérieur en 2012, disposera d'un équipement à la hauteur de sa notoriété nationale et internationale.

Menés par la SPL (Société Publique Locale) Perpignan Méditerranée pour le compte de l'Agglo, les travaux d'extension du siège du CRR, situé rue des Jotglars, représentent un important investissement de près de 10 millions d'euros. Il s'agit d'offrir des conditions d'enseignement idéal aux près de 1500 élèves et 150 professeurs et personnels qui fréquentent désormais cet établissement quotidiennement. Quatre grandes salles de musique vont être créées, ainsi qu'une médiathèque, deux studios de danse et seize nouvelles classes de pratique musicale.

Extérieurement, le nouveau Conservatoire va se mettre au diapason de l'image de marque de l'établissement de Perpignan, aujourd'hui pôle national d'enseignement supérieur en partenariat avec le Centre d'Etudes Supérieures Musique et Danse de Toulouse et qui délivre à ce titre, depuis deux ans, un diplôme national supérieur équivalent au premier prix du Conservatoire de Paris ou de Lyon.


*Retour en haut*